Palais de justice

Un fonds de représentations du Palais de Justice et de la Conciergerie (une vingtaine d’estampes, et une dizaine de dessins), conservé à la bibliothèque Sainte-Geneviève, a été numérisé dans le cadre du projet de « musée virtuel de la Justice » mené par Sciences Po et le CNRS, offrant une visite virtuelle et hypermédia du Palais de Justice de Paris, avec l'histoire du bâtiment au cour des siècles

Ce fonds provient de la collection iconographique léguée à la bibliothèque Sainte-Geneviève en 1874 par Louis-Jean Guénebault (1789-1878), qui rassembla près de 28 000 estampes des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles sur l’archéologie et l’architecture médiévales, l’iconographie religieuse, l’hagiographie et la topographie. Conservée dans 144 boîtes (sous les cotes COLL GUEN ICONO 1 à 144 RES), cette collection, recensée dans l’inventaire sommaire des estampes de la BSG, constitue une part des sources des dictionnaires d’iconographie que Guénebault a publiés : Dictionnaire iconographique des monuments de l'antiquité chrétienne et du moyen âge (Paris, 1843-1845) et Dictionnaire iconographique des figures, légendes et actes des saints, édité par l'abbé Migne dans son Encyclopédie théologique (Paris, 1850), où, pour chaque sujet, il indique toutes les gravures qu’il a recensées dans les publications des érudits et antiquaires de l’Ancien Régime et des archéologues de son époque.